Un si petit oiseau

Livre numérique

Pavlenko, Marie. Auteur

Edité par Flammarion Jeunesse - 2019

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le Réveil | Pavlenko, Marie (1974-....)

Le Réveil

Livre | Pavlenko, Marie (1974-....) | 2011

Collection : Le Livre de Saskia

Saskia fête ses 18 ans et s'apprête à entrer en terminale, comme beaucoup de filles de son âge. Seulement, le jour de son anniversaire, son quotidien vire au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges. Quel ...


L'Epreuve | Pavlenko, Marie (1974-....)

L'Epreuve

Livre | Pavlenko, Marie (1974-....) | 2012

Collection : Le livre de Saskia

Après la révélation de son identité, Saskia est livrée à elle-même. De nouveaux dangers surviennent et dévoilent la puissance de ses ennemis. Est-elle la créature dont parle l'ancienne Prophétie ? Pour le découvrir, Saskia doit pa...


Enkidare | Pavlenko, Marie (1974-....)

Enkidare

Livre | Pavlenko, Marie (1974-....) | 2013

Collection : Le Livre de Saskia

Après l'attaque du Nid, c'est la débâcle. Saskia ne peur plus reculer, il lui faut trouver le Surclan et éclaircir le mystère du cercle des cents.


Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Le bras d'Orion 5/5

    Abi, 20 ans, rêvait de devenir vétérinaire mais c'était avant qu’elle perd un bras dans un brutal accident de voiture. Elle a perdu le goût de vivre malgré le soutien de ses parents, de sa sœur et d’une tante exubérante pleine de vie et d’humour. Un jour, elle retrouve Aurèle, un ancien camarade de primaire et elle reçoit de sa part un livre de Blaise Cendras "La main coupée". En lisant l’œuvre de Blaise Cendras amputé du bras droit pendant la première guerre, elle met des mots sur ce qu’elle vit et y trouve un certain réconfort, un tremplin pour repartir. Soutenue par une famille aimante mais éprouvée par l'épreuve et Aurèle passionné d’ornithologie qui lui transmet sa passion à son tour, elle va reprendre goût à la vie. L’autrice a puisé dans sa vie personnelle notamment ce qui est arrivé à sa mère pour en faire ce roman. Très belle écriture très visuelle où la reconstruction d’Abi et ses sentiments contrastés, du désespoir à la colère et à l’espoir, sont très bien rendus.

    par Carole ESNAULT Le 15 mai 2020 à 15:51